Exercices FLE gratuits

Civilisation


level Avancé

Stéréotypes sur la Suisse et ses habitants (Partie 1)


La leçon

Il suffit de lire plusieurs articles ou blogs pour établir une liste de stéréotypes sur les Suisses. Voici les clichés que nous avons référencés :

  • Leur accent est traînant, ils prennent le temps de prononcer. Lorsque l’on apprend le français, c’est plus facile de comprendre un Romand (même si différents accents existent : le vaudois, le neuchâtelois, le valaisan, le jurassien, le genevois…).
  • Les Suisses sont lents. Ils s’en amusent, d’où leur expression « Y’a pas l’feu au lac ! » qui signifie « Il n’y a pas d’urgence ! ». Nous ne pouvons pas conclure trop vite et vous laisser simplement juger.

  • Les Suisses sont ponctuels. En effet, la plupart des marques de montres sont suisses. Le berceau de l’horlogerie se trouve dans la vallée de Joux. Breitling, Chopard, Hublot, Longines, Omega, Patek Philippe, Rolex, TAG Heuer, Tissot, Swatch… sont des marques mondialement connues.
  • Le meilleur chocolat est suisse ! Peut-être que les Belges ne seront pas d’accord !
    Voici pourquoi les Suisses sont considérés comme les pionniers :
    - En 1819, François-Louis Callier crée la première fabrique suisse de chocolat.
    - En 1825 Philippe Suchard l’imite, puis en 1830 c’est Charles-Amédée Kohler qui se lance dans l’aventure en ajoutant des noisettes : c’est un succès immédiat.
    - En 1876, Daniel Peter commercialise le premier chocolat au lait. En 1879 il s’associe avec Henri Nestlé (inventeur du lait concentré) : c’est la naissance de la firme Nestlé.
    - Cette même année, Rodolphe Lindt, grâce au conchage (affinage du chocolat qui lui permet d’innover) fabrique des chocolats fondants.
    - En 1899, Jean Tobler commercialise la barre triangulaire Toblerone.
    - En 1901, Philippe Suchard vend la tablette Milka. Sa célèbre vache mauve apparaît sur les emballages en 1972.
    - Dans les années 1930, Nestlé invente le chocolat blanc pour ne pas jeter les surplus de beurre de cacao.
    - Au début du XXe siècle, l’industrie chocolatière suisse domine les domaines technologiques ainsi que le marketing.
  • Ils sont tous trilingues ou quadrilingues ! Il y a effectivement quatre langues nationales (allemand, français, italien et romanche) et sur tous les documents officiels figurent les 4 langues mais les autochtones ne maîtrisent que rarement 3 ou 4 langues.
  • Il n’y a pas de chômage en Suisse ! Jusqu’en 1977, le taux de chômage était proche de zéro. Fin janvier 2017, 164 466 personnes étaient inscrites au chômage soit 3,7% de la population active.

Exercice n°1 : Lisez le texte ci-dessus puis indiquez si c’est vrai ou faux :


Question n°1

Lisez le texte ci-dessus puis indiquez si c'est vrai ou faux :

Proposition Vrai Faux
a. « Y’a pas l’feu au lac ! » signifie conclure trop vite.
b. TAG Heuer est une marque de montre suisse.
c. En 1876, Daniel Peter s’associe avec Henri Nestlé.
d. Au début du XXe siècle, l’industrie chocolatière suisse domine.
e. Les Suisses maîtrisent au moins 3 langues.
f. Sur tous les documents officiels figurent les 4 langues.
Corriger la question

 


Exercice n°2 : Nous sommes en 1800 et nous pouvons voyager dans le temps. Transformez les phrases suivantes au futur

Observez et retenez la conjugaison du futur simple :

Pour les verbes du 1er groupe et du 2ème groupe vous devez rajouter les terminaisons : -ai, -as, -a, -ons, -ez, -ont (celles du verbe avoir au présent) au verbe à l’infinitif.

Verbes du 1er groupe et du 2ème groupe

PARLER

FINIR

Je

Verbe à l’infinitif + -ai

parlerai

finirai

Tu

Verbe à l’infinitif + -as*

parleras*

finiras*

Il / Elle / On

Verbe à l’infinitif + -a*

parlera*

finira*

Nous

Verbe à l’infinitif + -ons

parlerons

finirons

Vous

Verbe à l’infinitif + -ez

parlerez

finirez

Ils / Elles

Verbe à l’infinitif + -ont

parleront

finiront

*ont la même prononciation.

Exceptions du 1er groupe :

Pour ne pas avoir de problème avec les exceptions du 1er groupe, il faut conjuguer au présent avec je puis rajouter les terminaisons : -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.

J’appelle - appellerai…
Je jette - jetterai…
Je lève - lèverai…

Exceptions du 3ème groupe :

AVOIR : j’AURai, tu AURas, il/elle/on AURa, nous AURons, vous AURez, ils/elles AURont.
ALLER : j’IRai, tu IRas, il/elle/on IRa, nous IRons, vous IRez, ils/elles IRont.
ÊTRE : je SERai, tu SERas, il/elle/on SERa, nous SERons, vous SERez, ils/elles SERont.
FAIRE : je FERai, tu FERas, il/elle/on FERa, nous FERons, vous FERez, ils/elles FERont.
VENIR : je VIENDRai, tu VIENDRas, il/elle/on VIENDRa, nous VIENDRons, vous VIENDRez, ils/elles VIENDRont.
VOULOIR : je VOUDRai, tu VOUDRas, il/elle/on VOUDRa, nous VOUDRons, vous VOUDRez, ils/elles VOUDRont.


Question n°1

Vous (trouver) le meilleur chocolat en Suisse.


Voici pourquoi les Suisses (être) considérés comme les pionniers :


-En 1819, François-Louis Callier (créer) la première fabrique suisse de chocolat.


-En 1825 Philippe Suchard (imiter) Callier, puis en 1830 c'est Charles-Amédée Kohler qui (se lancer) dans l'aventure : il (ajouter) des noisettes : ce (être) un succès immédiat.


-En 1876, Daniel Peter (commercialiser) le premier chocolat au lait. En 1879 il (s'associer) avec Henri Nestlé (inventeur du lait concentré) : ce qui (donner) naissance à la firme Nestlé.


-Cette même année, Rodolphe Lindt, (innover) grâce au conchage : il (fabriquer) des chocolats fondants.


-En 1899, Jean Tobler (commercialiser) la barre triangulaire Toblerone.


-En 1901, Philippe Suchard (vendre) la tablette Milka. En 1972, la vache mauve (figurer) sur les emballages et (devenir) célèbre.


-Dans les années 1930, Nestlé (inventer) le chocolat blanc : il ne (jeter) plus les surplus de beurre de cacao.


Au début du XXe siècle, l'industrie chocolatière suisse (dominer) les domaines technologiques ainsi que le marketing.


Corriger la question

 

Exercice n°3 : Trouvez la ou les bonnes réponse(s)


Question n°1

Cochez les langues nationales en Suisse

Corriger la question

Question n°2

Cochez les marques de montres suisses

Corriger la question

Question n°3

Cochez les chocolats suisses

Corriger la question

 

Auteur de l'exercice :



Olivier MICHEL


Contributeur

Suisse
Diplômé en Sciences du langage, en Histoire et en Géographie. Enseignant de FLE et de FOS pour un public allant des maternelles jusqu’à l’université. Examinateur CCIP et TEF. Examinateur/correcteur du DELF/DALF. Auteur et journaliste.

Licence Creative Commons Cette ressource est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution
Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.



Laissez votre commentaire web 2.0



 Commentaires